Home

Ce soir, dans le noir, je pense à ma vie.
J’ai envie de savoir qui je suis,
Où je vais et qu’est-ce que je fais ici.
Mais j’ai peur du temps qui s’enfuit.

Ce soir, en vrac, mes rêves s’en vont.
Je n’ai pas choisi leur destination,
Mais je sens un besoin de les suivre,
Car j’ai toujours eu peur de vivre.

Ce soir, j’ai peur d’avoir pris du retard.
Contre le tic toc de l’horloge qui m’a dépassé,
Avec tant de chances que j’ai manquées.
Désespoir! Je suis terni par mes remords.

C’est un adieu que je n’ai pas voulu rendre;
C’est un train que je n’ai pas voulu prendre;
C’est un amour qui vient de s’éteindre;
Car un feu, ce n’est qu’un futur en cendre.

J’ai l’impression que c’est toujours pareil
Le passé et le futur s’affronte dans mon ciel.
Le présent se construit de nuages qui passent,
Dans un grand trafic, en bancs, s’amassent,
Pour me faire perdre de vue le soleil
Tandis que mon âme demande le sommeil
Tout en ayant peur d’un futur réveil.

Demain encore je serai,
Demain encore je me chercherai,
Sans vraiment savoir où me trouver,
À peine conscient de qui j’ai été.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s